logo

© Lin Delpierre
http://www.lindelpierre.net/

© theatre-contemporain.net

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Envoyer cette page à un ami
 

L'auteur

Grandes étapes de sa vie

Retour à l’écriture

1994-1995

Textes de commande

L’auteur et metteur en scène Roland Fichet lui propose de participer à un cycle sur les récits de naissance, Lagarce signe L’Apprentissage. Ecrira deux autres récits à partir de son Journal, retrouvés et publiés après sa disparition : Le Bain et Le Voyage à La Haye.

Théâtre Ouvert lui commande une pièce : J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne sera mis en espace par Robert Cantarella. A Belfort Henri Taquet n’ayant trouvé personne pour donner Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne en appartement, c’est Lagarce qui monte la pièce mais au théâtre avec, seule en scène, Mireille Herbstmeyer. François Le Pillouër, directeur du Théâtre national de Bretagne, lui passe commande d’une pièce, cela sera Le Pays lointain.

Dernières mises en scène

Pour un numéro de la Revue d’esthétique consacré au « jeune théâtre », écrit Du luxe et de l’impuissance, article sous le nom duquel seront réunis et publiés plus tard articles et éditos.

Metteur en scène désormais réputé de pièces du répertoire, il se tourne vers Marivaux (L’Île des esclaves créé au Théâtre Granit) puis Labiche (La Cagnotte créé à la Coursive de La Rochelle), deux spectacles qui tournent. La maladie progresse, il lui arrive de renoncer à suivre une date de tournée.

Juin 1995 : Lucien Attoun lui consacre une émission, diffusée en septembre sur France Culture. Au cours du Festival d’Avignon, participe au « Ruban rouge », émission de télévision portant sur le sida où il banalise son rapport à la maladie.

Adapte Lulu de Wedekind et distribue Irina Dalle dans le rôle-titre. Première prévue au Théâtre de l’Athénée le 31 décembre.

Derniers jours

Bouleversante rencontre avec un jeune homme qui va faire son service militaire à Brest dans la marine.

Le 15 septembre, achève Le Pays lointain.

Répétitions de Lulu interrompues comme prévu le jeudi 28. Doit se rendre à Verdun le samedi pour rejoindre les acteurs de La Cagnotte en tournée. Le vendredi, hospitalisé à Cochin où il est suivi depuis longtemps. Meurt le samedi 30 septembre.

Selon ses volontés consignées sur son testament, est incinéré dans une stricte intimité. Ses cendres reposent au cimetière du Père-Lachaise derrière une plaque anonyme.

La parution des dernières pièces et des récits amorce sa posthume notoriété d’auteur. La maison d’édition Les Solitaires Intempestifs, dirigée désormais par le seul François Berreur, commence la publication de son théâtre complet en quatre volumes.

Extrait du film "Portrait" de JL Lagarce

Extrait du film "Portrait" de JL Lagarce

© Les Solitaires Intempestifs